31 déc. 2013

Sainte Barbe, mon coeur et moi....

USE THE TRANSLATOR IN THE RIGHT COLUMN thanks... 

Ceux qui me suivent sur facebook on pu voir des petits bouts de l'ex-voto que j'ai peint pour Sainte Barbe. Aujourd'hui je suis allée le déposé dans la chapelle qui lui est dédiée prés de chez moi. Pourquoi un ex voto ? Pour quoi à Sainte Barbe, étant donné que je ne suis pas un pompier.
D'une part je suis croyante, à ma manière, mais je le suis. A 18 ans je voulais être pasteur, c'est dire.

Ensuite d'une certaine manière je boucle un travail que j'ai commencé dans les années 90 quand j'ai fait mon mémoire de maitrise  sur les rapports entre catharsis et ex-voto. Bon le titre était plus ronflant mais c'est l'idée. Vous pouvez lire le début ICI ( et un jour il faudra que je me décide à mettre la suite)
En fait l'ex voto c'est surtout le symbole de la relation que j'ai avec ma cardiopathie. Attention je ne vous raconte pas ça pour me plaindre, je déteste ça. C'est juste pour resituer le truc.
Bref, Je sais que pour beaucoup c'est complétement abstrait : on ne voit pas mon handicap, j'en parle peu,je n'ai pas l'air malade. Pourtant je vis avec une cardiopathie lourde, rare ( 0,1% des cardiopathies ) associée à d'autres malformations plus classiques ( je vous épargne les détails on en a pour la nuit). A 14 ans mon état de santé a commencé à se dégrader. Juste aprés un voyage scolaire ( l'Angleterre j'adore, mais elle me porte la poisse ) j'ai eu mes premiers troubles du rythme, une tachycardie à 210. La même année j'en ai enchaînées pas mal avec hospitalisation à chaque fois. J'ai appris a vivre avec.

Aujourd'hui, des années aprés j'ai accumulé une très belle collection de troubles du rythme. Je devrais porter un pacemaker mais on ne peut pas le poser normalement à cause des malformations, et l'opération qu'on me propose est plutôt lourde et sur un coeur comme le mien, fatigué et qui réagi super vite à tout j'y crois pas trop. Mon instinct et mes lectures médicales m'ont déjà sauvée, alors je continue à m'y fier.  Il me faut un peu de temps pour m'habituer aux nouveautés, au manque de souffle, aux changements induits mais au final j'accepte tout, je m'adapte à tout et je fais avec Je suis fataliste. En fait quand t'es malade chronique  soit tu deviens fataliste soit tu deviens chiant. J'ai choisi la première option, j'ai trop vu la deuxième option. Je crois que la seule chose à laquelle j'ai du mal à me faire c'est de voir commencer à tomber les cardiaques congénitaux de ma génération, ceux qui ont été opérés dans les années 70 de cardiopathie sévères. Forcément tu te projettes.

Pour autant, je l'aime ma cardiopathie, elle est ma bataille mais elle est aussi celle sans qui je ne serai peut être pas en train de faire ce que j'aime, celle sans qui je n'aurai probablement pas fais les mêmes choix. C'est mon moteur. Et ce que je perds physiquement je le gagne spirituellement.

Mais alors me direz vous pourquoi Sainte Barbe ??
Mais parce que j'ai été opérée le 4 décembre 1974 jour de la Sainte Barbe, transportée à Paris en urgence dans une ambulance Sainte Barbe. Le même jour, ma grand mère pour se détendre va en forêt et tombe sur une chapelle en ruine oubliée, la chapelle Sainte Barbe à laquelle j'ai déposé mon ex voto.
Et Sainte Barbe, patronne de nos valeureux pompiers, joyeux artificiers et j'en passe, protège aussi de... la mort subite. C'est ma patronne. Elle est tatouée sur mon mollet droit.

Cet aprés midi nous avons donc bravé le brouillard et le froid pour aller déposer mon ex voto:




On a réussi à glisser le cadre à travers la grille.  Je ne sais pas ce qui adviendra de cette peinture  mais je suis contente de l'avoir faite et qu'elle soit dans la chapelle. C'est comme avoir déposé un peu de sa peine. L'ex voto c'est ça, un peu de son fardeau posé. Un remerciement aussi et surtout pour la vie.


Je vous souhaite à tous, toutes, tout(e)s une trés bonne année 2014 et en priorité une trés bonne santé, mais aussi de l'amour, de la joie, de l'équilibre et que vos souhaits, vos espoirs, soient comblés. 
Merci de me suivre, merci à tous ceux qui me soutiennent quel qu'ils/elles soient.....