16 sept. 2014

SHOP : Swedish Hasbeens Mimmi Folk

ENGLISH BELLOW

J'avais acheté une paire se swedish hasbeens pour un mariage en juin. En fait je ne les ai portées qu'à cette occasion. Entre temps je me suis cassé le petit doigt de pied et comme je ne l'ai pas franchement soigné je ne peux plus porter certaines chaussures sans avoir mal, dont celles ci.
Je les ai relookées, à ma façon, en piéce unique.
Le talon est de 10 cm. Les étiquettes ne sont plus là, elles se sont décollées le jour de mariage. Et la boite je l'ai utilisée pour un autre envoi, ne pensant pas en avoir besoin.

Elles sont bleues ciel et trés retro. Franchement je les aime beaucoup mais mon pied gauche n'est pas d'accord.  Bref, elle sont en vente ICI , port offert pour la France. Cliquez sur les images pour les voir en plus grand.

I've bought swedish hasbeens for a marriage in june. Actually i've wore it only for the marriage. Since i've broke my left little toe and as i don't take care of it i can't wear some of my shoes  without pain. 
So i've revamped its in the way to have a one of a kind
Heel is 10 cm , baby blue, sling back. The stickers gone during the marriage and i used the box for another thing, thinking that i keep its for a long time.
You can buy its HERE . Click on pics for watch its bigger.








10 sept. 2014

BLEED US A KING: l'expo / The exhibition

ENGLISH BELLOW

enfin l'expo est en place à La Popartiserie à Strasbourg dans le cadre du Festival Européen Du Film Fantastique.  Avec moi Markus, Mahon et Yves Szywala. Le vernissage c'est ce soir, 19h, avec le tirage live de deux gravures pour l'occasion avec Duo Désordre.

Finaly the exhibition at La Popartiserie is hanged. It's a part of the European Fantastic Film Festival of Strasbourg. With me Markus, Mahon and Yves Szywala. The opening is this evening at 7PM with a live print of Duo Désordre.


Le tee-shirt fait d'aprés l'affiche de l'expo dessinée par Mahon et moi est dispo au concept store de la galerie.
The tee-shirt done after Mahon and me exhibition poster is available in the shop of the gallery.

Le tee shirt que j'ai dessiné tout spécialement pour l'expo aussi.
And also the tee-shirt i've drawn especially for the exhibition







Quelques vues de mes boulots
Some views of my work

L'INFO QUI N'A RIEN VOIR:   L'agenda des stages et cours de l'atelier Duo Désordre pour la session octobre/ décembre est visible ICI avec toutes les infos et les modalités d'inscription.



http://www.marieliliomeshop.com/index.php?promotions=1&context=accueil&page=1


9 sept. 2014

BLEED US A KING: The Exorcist

ENGLISH BELLOW

Demain soir commence l'expo collective Bleed Us A King dans le cadre du Festival du Film Fantastique de Strasbourg. Le vernissage est à 19h et avec Duo Désordre on tire une gravure " Pacte avec le diable ".
La grande majorité des pièces que j'y expose sont inédites. Et toutes portent le titre d'un film fantastique comme vous pouvez le voir ICI et LA.

Tomorrow will begin the group show Bleed Us A King as a part of the Fantastic Film Festival of Strasbourg. The opening will be at 7 PM and with Duo Désordre we live print a pact with the devil.

Anyway, most of my artworks are novel and all have a fantastic movie name title as you can see HERE  and THERE


Ici L'exorciste , film de William Friedkin sorti en 1973 et adapté du roman éponyme de W.P. Blatty. Bien entendu c'est une adaptation tout à fait libre. Pazuzu le démon que l'on découvre au début du film est central.
Pazuzu, démon assyrien, ancêtre probable du Baphomet, je l'aime bien en fait. Et c'est un peu la faute de Tardi. Il l'a mis en scène dans l'un des volumes de son excellente série Adéle Blanc-Sec ( stooop on ne me parle pas de la bouse de Besson ) et plus précisément dans " Le démon de la Tour Eiffel " 

Here The Exorcist, a William Friedkin movie from 1973 after the eponymous novel written by WP Blatty. Of course it's a free vision of the story. Pazuzu the devil we discover at the begining of the movie is the main character. 

Pazuzu the assyrian devil, probably the Baphomet ancestor , actually I appreciate it. It's Tardi's fault. He stage-managed him in his amazing comics series Adéle Blanc-Sec ( and please don't talk about the shitty Besson's movie) more précisely in the " Démon de La Tour Eiffel "


J'utilise  toujours des symboles dans mes images. Je laisse le soin a chacun de se faire sa propre histoire. Certains sont simples. Le serpent a tête coupé qui symbolise le combat contre le mal, le lapin blanc qui symbolise le passage d'un monde à l'autre .

I always use symbolisms in my artworks. I let everyone has his own interpretation. Some are simple like the beheaded snake symbol of the war between good and evil  or the white rabbit which symbolize the crossing between worlds.

Enfin le clin d'oeil aux prêtres exorcistes du films : Karras et Lancaster Merrin . Ils portent des coiffes bizarres avec l'oeil qui voit tout, celui de Dieu.

And the blink to the exorcists priests : Karras and Lancaster Merrin. They are wearing strange hat with the all-seeing-eye on, the God symbol. 


L'INFO QUI N'A RIEN VOIR:   L'agenda des stages et cours de l'atelier Duo Désordre pour la session octobre/ décembre est visible ICI avec toutes les infos et les modalités d'inscription.



http://www.marieliliomeshop.com/index.php?promotions=1&context=accueil&page=1

5 sept. 2014

#artistproblems: travailler hors de la zone de confort

 Comme tous les mois de septembre on recommence une nouvelle année. Et cette année je suis particulièrement stressée, je suis hors de ma zone de confort niveau boulot.
Pendant longtemps on me connaissais pour mes images autour du rock, comme ICI

C'est ce qui a fait un peu connaître mon travail c'est ma participation à Rock&Folk et/ou les Enfers Du Rock avec Philippe Manoeuvre, la couverture de King Kong Théorie de Virginie Despentes aussi... On venait me chercher pour ça et on vient encore pour ça. 

J'étais entrée dans une zone de confort tout à fait appréciable. Une sorte de routine. Et puis il y a eu plusieurs éléments qui ont fait basculer les choses.

D'abord il y a deux ans j'ai bien cru que mon heure était arrivée. Encore aujourd'hui je ne suis pas remise des exercices dangereux de mon coeur en carton. A chaque tressautement, troubles du rythme ( et Dieu sait que j'en ai ) je retourne deux ans en arrière avec angoisse. Bref, un espèce de cercle vicieux post-trauma. Oui je sais je devrais consulter un psy...

A cette époque j'ai commencé à réaliser que peut être j'avais envie d'être autre chose que juste une fille qui fait des portraits rock ou burlesques. J'aime beaucoup ça, mais moi j'étais ou là dedans ?
      En revoyant des vieux boulots de il y a presque 20 ans, une série d'ex-voto que j'avais fait pour la fac mais aussi le livre qu'avait édité Bongoût, des tableaux je me suis dit que là, même si c'était moins maitrisé, un peu gauche j'étais vraiment dedans. Je ne faisais pas de concessions. Je faisais ce qui me plaisait. J'étais pas pro, j'étais à l'orée de la forêt.

Mais faire ce qui nous plait au plus profond de nous ce n'est pas facile. C'est donner un morceau intime de nous. En tout cas je le vois comme ça. C'est difficile de faire sauter les verrous.

J'ai commencé à réfléchir à ça... Et puis  j'ai enchainé les clients relous. Vraiment relous, hein... Ceux qui vous font retoucher 10000 fois l'image comme si vous deviez deviner ce qu'ils veulent alors qu'eux même ne le savent pas. J'ai beau tirer les cartes, là c'est hors de mes compétences.

Et puis il y a les clients que tu quittes parce que aprés 7/8 ans de bons et loyaux services ( comprendre loooongues corrections ) pour les satisfaire, tu demandes une petite augmentation et on t'envoie sur les roses. Non, parce que l'illustrateur c'est toujours la dernière roue de la charrette, même si ta com' entière est basée sur l'image hein.... Le meilleur argument que j'ai eu: on fait ça ( des soirées) comme un hobby, comprends: donc toi aussi fais ton illustration comme un hobby.

Depuis j'ai fait une FAQ que j'espére claire et qui est l'équivalent de conditions de vente. Je dois limiter mon stress a dit la cardio, j'obéis.

Bref après tout ça, je me suis dit que décidément il fallait envisager de travailler autrement. J'ai négocier ce virage avec le plus de douceur possible.

D'abord on je me suis remise à la gravure que j'avais abandonnée depuis un moment juste par flemme de ranger tout le monceau de trucs sur la presse. C'est aussi bête que ça !! J'ai racheté des gouges, du matos et hop, roule poulette. Fred m'a rejoint dans l'aventure. Au bout d'un moment on a créé un espace commun virtuel et réel: L'atelier DUO DESORDRE et depuis cette année on a notre atelier itinérant de gravure, La Droukus.

 La gravure m'a donné vraiment envie de revenir à des choses plus perso. C'est la gravure qui commencé à faire sauter les verrous. Tu penses l'image autrement. J'ai repris le croquis aussi, je me suis astreinte a participer à Sketch dailies de temps à autre sur twitter pour délier ma main. Il fallait que j'abandonne ma zone de confort. Il le fallait pour moi.
J'ai revu ce que je faisais il y a longtemps, j'ai retrouvé une grande toile de cette époque dans l'atelier. Des choses qui m'ont motivée. J'aurai du la prendre en photo. C'est dans cet esprit là:

J'ai cherché pendant un moment. C'est pas simple de revenir à une chose sans y revenir vraiment. On a changé, je me suis adoucie par exemple, je n'ai plus cette rage un peu ado d'il y a presque 20 ans. Il a fallu que je me débarrasse aussi de mes craintes de perdre du monde en route, de ne plus forcément plaire à mes suiveurs habituels. Je ne savais pas non plus comment faire pour ne pas mélanger les genres: les commandes et mes recherches perso. D'un côté ou de l'autre ça entrainait une mauvaise compréhension de mon travail.

La solution c'est Duo Désordre qui me l'a donné, j'ai TOUT enlevé de mon site pour ne garder que mes travaux perso/ récents et j'ai tout mis chez DD ( site qu'il faut que je finisse de monter d'ailleurs) . Il y a l'entité DD avec nos boulot à Fred et moi ( les gravure mais aussi nos boulots de commandes: illustrations pour moi, photos pour Fred) qui est comme une sorte d'agence totalement virtuelle et ici ou je ne mets que des choses vraiment perso, même si je relaie les infos DD.

J'avais besoin de faire une sorte de vide, de ménage. J'ai aussi commencé mon TAROT, que pour une fois j'espère finir. Si vous regardez bien les cartes depuis le début vous verrez une évolution.

Aujourd'hui je prépare l'expo Bleed Us A king et ça faisait longtemps je n'aivais pas eu une vraie cohérence dans mes boulots. Et j'ai fait sauté pas mal de verrous pour sortir de ma zone de confort. J'ai encore un peu un pied dedans mais ça avance. Le résultat me plait.

Par contre, oui, je stresse parce que je ne sais pas à quelle réception m'attendre. C'est flou pour le moment, comme ma vue le matin. Mais j'avais envie de me faire plaisir. J'adorerai qu'on m'appelle pour des illustrations dans cet esprit là... vraiment. Pour le moment on me contacte toujours pour mon ancien moi j'allais dire. Pour mon boulot "classique" pour résumer. J'exécute, je sais faire,  donc ça ne pose pas de problème. Et puis Duo Désordre et son atelier itinérant ça commence à rouler ( c'est le cas de le dire pour une caravane) de ce côté là je commence à être rassurée.

Mes prochains buts sont:

- de continuer dans cette voie même si je ne sais pas ou ça me mène. Et que je n'aime pas ça. Il va falloir que je passe au-dessus de ça.

- de m'habituer à elle en en faisant ma nouvelle zone de confort, c'est à dire en y croyant comme j'ai cru à mes illustrations rocks. Mais le trucs c'est que celles là, elles étaient plus détachées de moi. La distance m'aidait à en parler avec moins de pudeur. Maintenant, j'entre dans l'intime, même si ça n'est pas forcément clair pour vous, je le conçois.

- comment en parler,pour l'instant je ne sais pas vraiment qualifier ma nouvelle route. J'ai pas le mode d'emploi. J'ai n'en ai pas l'envie non plus. J'ai été " goth'n'roll " pendant des années. Maintenant je suis moi, c'est déjà pas mal.

Conclusion:

Au moins écrire ça, me permet de mettre à plat les choses. C'est pas plus mal. De temps en temps il faut s'y coller.
Vous avez compris: si vous aimez mes boulots " classiques" c'est chez Duo Désordre qu'il sont et seront.  Si vous aimez mes travaux récents c'est et ce sera ici. Si vous aimez les deux, GREAT ! suivez les deux blogs.




3 sept. 2014

BLEED US A KING: Shining

(FR) Comme je l'expliquais hier je travaille sur l'expo Bleed Us A king dans le cadre du Festival Du Film Fantastique de Strasbourg.  Je ne fais que des peinture en rapport avec des films.

Cette fois il s'agit d'un de mes films culte, Shining de Stanley Kubrick. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que je travaille sur les jumelles totemiques du film.

(EN) As I've explained it yesterday, i'm working on the paintings for the group show Bleed Us A KIng during the fantastic films festival of Strasbourg. So, i do only painting about movies. 

Here Shining, one of my favorite movie ever. It's not the first time i work on the totemic twins. 


( FR) Vernissage le 10 septembre à La Popartiserie, et rendez vous avec Duo Désordre le 13 septembre à partir de 15 heure à l'arrivée de la Zombie Walk pour un tirage spécial de gravure.

Il y a aussi une nouvelle gravure en shop ICI : les Blues Brothers 

(EN) Opening september 10th at the Popartiserie and rendez vous with Duo Désordre sept.13th from 3PM place de la Bourse for the Zombie Walk  for which we will do a special live printmaking. 

There's also a new linocut in shop HERE: The Blues Brothers

http://www.marieliliomeshop.com/index.php?promotions=1&context=accueil&page=1

2 sept. 2014

BLEED US A KING: Anna Göldin, la dernière sorciére ( The last witch)

ENGLISH BELLOW

Je participe bientôt à l'expo collective BLEED US A KING à la Popartiserie à Strasbourg en parallèle du Festival du Film Fantastique de Strasbourg dont le thème cette année est Le Diable.

Pour l'expo je bosse sur une série de travaux qui portent tous le nom d'un film dont ils sont inspirés. On commence avec probablement un des films le moins connus de ma sélection : Anna Göldin, La Dernière Sorcière film germano-suisse de Gertrud Pinkus, en 1991 tiré du roman éponyme sur lequel je n'ai mis la main que l'année dernière via une maison d'édition de Genève.
C'est l'histoire de la dernière femme suisse jugée pour sorcellerie. Voir ICI

Soon, I will be a part of the group show Bleed Us A King at the Popartiserie in Strasbourg during the fantastic film festival of Strasbourg whose topic is The Devil.

For the exhibition i'm working on a series in which all artworks have movies name. We begin with, probably, the less known movie of my selection: Anna Göldin, The Last Witch, a german-swiss movie by Gertrud Pinkus in 1991 after the eponymous book. It's the story of the last woman judged for witchery in Switzerland.


http://www.marieliliomeshop.com/index.php?promotions=1&context=accueil&page=1

26 août 2014

EXPO: Le Diable / The Devil

(FR)

Visuel créé pour l'expo collective Bleed Us a King qui se tiendra à Strasbourg à La Popartiserie à partir du 10 septembre. Les infos sont LA
Vous retrouverez cette image sur un tee-shirt. L'expo tourne autour du théme du diable et se déroule en paralléle du Festival Du Film Fantastique de Strasbourg. J'ai repris mon projet de carte de tarot XV ( et comme on me pose souvent la question, le tarot est toujours en cours, vous pouvez voir les cartes faites ICI ) 
Pour le reste il y a des nouvelles gravures dans la boutique et il ne reste que 5 Lemmy Kilmister


L'agenda des ateliers et cours pour le premier trimestre sera publié mi septembre chez DUO DESORDRE 

(EN)
artwork done for the groupshow Bleed Us A King which will be at the Popartiserie in STrasbourg during the Fantastic film festival of the city. Infos are HERE
You will find this artwork on tee. The exhibition is abour Devil so i work after the XVth card of my tarot. It's still in progress and you can see all the card done HERE
There are new linocuts in shop and there is only 5 lemmy Kilmister available now. 

The workshops agenda will be published middle of september on DUO DESORDRE blog.