9 févr. 2016

PATCH Hirondelle



J'ai enfin fait mes premiers patchs à coudre, ils sont assez grands, iraient bien pour un dos. Il y en a 5, 10 euros +port 

patch / back patch en Coton vichy rose 
impression fait main, gravure sur bois, encre a l'huile lavable écologique 
28x19cm, les dimensions peuvent être légèrement differentes
Disponible ici 

Woodcut floral bird on pink gingham cotton fabric with ecologic washable ink. 
26x19 cm ( size may slightly vary )

8 févr. 2016

ALWAYS

(FR) J'avais envie de me détendre, j'ai pondu  ALWAYS, Severus Rogue, gravure sur bois, 21x29,7cm, sur papier sans acide 170gr, encre écologique à l'huile, 15 € dispo ICI. 

(EN) i need to be cool, so I've done ALWAYS, Severus Snape, woodcut, A4 Size, acide frère paper, ecologic oil ink, 15€ Available here. 

30 janv. 2016

Point sur mon tarot erotique

( FR) je travaille toujours sur mon tarot erotique gravé pour l'expo Cabinet De Reluquage au Graffalgar dans le cadre de #StrasbourgMonAmour. Vernissage, vendredi 5 février à partir de 18h.
Pour voir les images de la fabrication du tarot rendez vous sur mon blog érotique

(EN) I'm still working on my woodcut tarot about paraphilias for my next exhibition in Strasbourg. 
For take a look on the process check my erotic blog

24 janv. 2016

DESSIN: encrage accélèré et une vierge

(FR) j'ai fait un Time lapse pendant que je travaillais, il est chouette même si j'ai finalement détruit le dessin qui manquait d'un truc. Ça m'a rappelé que quand l'inspiration n'est pas là, ça ne sert à rien de forcer, et autre constatation qui reste toujours valable, garder la première idée, celle qui est instinctive donc, en général, la meilleure.
J'en profite pour rappeler qu'il y a toujours des promos en shop et que l'envoi en relais est offert avec le code FREEPOST16.


(EN) i've done this time lapse during I drawn. I think is cool even if I destroyed the drawing. When inspiration is not here don't work, and choose always the first idea. Almost it's the best. 
I recall you that in shop there are sales , check here. 

Ce week end j'ai aussi boucler une commande, une peinture sur une vierge en bois.
Theis week end I've also done a commission, a painting on a wood virgin.

19 janv. 2016

David Bowie, Forever and ever

(FR) Aprés Lemmy Killmister, c'est David Bowie qui nous a laché pour d'autres mondes. Peut être même retourner dans le sien ?
Je l'avais déjà dessiner à deux reprise, en 2009 et 2011. L'image ci dessus est un remake de celle de 2009 parue dans Les Enfers Du Rock. Je l'ai revue et corrigée mais la source principale d'inspiration est l'androgyne alchimique, Bowie c'était ça. Un être alchimique qui a toujours mélangé le et les genres.
Quand j'avais encore un vrai métier, je bossais dans un collège, il m'arrivait souvent de mettre Golden Years pour me donner de l'énergie pour affronter tous ces ados gonflés d'hormones. Mais ma chanson préférée restera The Man Who Sold The World. Mais j'en ai écouté tellement d'autres aussi.
Et au cinéma, pour moi il sera toujours John Blaylock dans The Hunger. Forever and ever.

L'image existe en impression d'art, en couleur ICI ou en Noir et Blanc LA, 36x52cm, signée et numérotée. Avec le code FREEPOST16 les FDP en relay sont offerts.

(EN) After Lemmy Killmister, David Bowie left us for another world. Perhaps back to his own. 
I've draw him two times before, once for a print, once for a book, Les Enfers Du Rock. The tribute is a remake of this last one, after the alchemical androgyn. Bowie was a real alchemical incarnation, who mixed gender. 
When i had a true work, i worked in a college, i ofteh listened Golden Years before going to work. For being in a good mood. But my favorite song will be still The Man Who Sold The World. But a listened a lot of others. 

In movies he will be still, in my heart, John Blaylock in The Hunger. Forever and ever. 


The tribute is available in art print in shop, in colors HERE and black and white THERE, signed, limited, numbered. 








12 janv. 2016

EXPO: Cabinet De Reluquage

Enfin je fais quelque chose de Oz Factory, mon blog érotique sur les paraphilies et ce aprés toutes ces années...
Une sélection de dessins érotiques et le tarot en gravure sur bois sur lequel je travail seront visibles au Graffalgar durant le mois de février dans le cadre de Strabourg Mon Amour #strasbourgmonamour . Va falloir aller à l'hotel !

Next show after my erotic blog about paraphilias in hotel Graffalgar in the frame of #StrasbourgMonAmour . Time to rent a room !

11 janv. 2016

Killed By Death

(FR )  En début d'année on apprenait la mort de Lemmy, et aujourd'hui j'apprends la mort de Bowie. Shit alors !!
Certains s'offusquent des hommages rendus aux gens célèbres quand ils meurent. On reproche un manque de considération pour d'autres. Le truc c'est que quand une personne connue s'en va, c'est une relation très particulière qui en est chamboulée. Quelqu'un qu'on a écouté, vu sur scéne, ou au cinéma ( j'avais frémis quand Harrison Ford avait failli se crasher ), quelqu'un qui nous a accompagné parfois pendant de longues années, qui parfois de manière indirecte nous a sauvé la vie ou au moins l'a rendu moins pesante, le temps d'une chanson, d'un album, d'un concert, d'une piéce, d'un livre, c'est une personne qui a presque des pouvoirs magiques. Ce sont presque des shamans, des medecine (wo)men.
Oui, bien entendu il y a différents degré d'amour, mais le fait est que quand il disparaissent il emportent un peu de ce qui nous constitue avec elles/eux, et beaucoup de ce que nous avons vécu par et avec elles/eux. Tous ces moments ou l'on s'est sentis bien en leur compagnie même immatérielle.
Mon premier choc avait été Freddy Mercury et quelques années plus tard Kurt Cobain et puis Lux Interior.

Le truc c'est qu'on est triste, mais on se rend compte qu'une idole, dans le sens noble du mot,  ne meure jamais. Grâce à son travail de création on peut toujours la retrouver comme si elle était toujours là. Moi, je trouve ça cool, du coup la mort je la vois comme une sorte de long voyage, une longue absence. Il en est de même avec mes proches. Je ne le vois jamais comme une fin, mais un nouveau début, juste différent.

LEMMY KILMISTER, killed by death
36x52cm, 50 exemplaires signés et numérotés, en pré co ICI 

 (EN)
On the beginng of the year I've learned the death of Lemmy, and today I learn the death of Bowie. 
Shit then !! 

Some are offended by tributes to famous people when they die. It criticizes a lack of consideration for others. The thing is that when a known person goes, this is a very special relationship which is turned upside down. Someone we listened, seen on stage, or in the movies (I thrilled when Harrison Ford had nearly crashing), someone who sometimes accompanied us for years, sometimes indirectly  saved us at least made less sad or empty, during the time of a song, an album, a concert, a piece, a book is a person who has almost powers magical. They are almost shamans, medicine (wo) men. 

Yes, of course there are different levels of love, but the fact is that when it disappears it outweigh a little of what constitutes us with them, and much more, what we lived through and with them. All these moments we  felt well in their company even immaterial. My first shock was Freddy Mercury and a few years later Kurt Cobain, and then Lux Interior. 
The thing is that we are sad, but we realize that an idol, in the noble sense of the word, never die. Through his creative work we can always find her as if she was still there. I think it's cool, suddenly I see death as a kind of long journey, a long absence. It is the same with my family. I never see it as an end but a new beginning, just different.